dimanche 22 janvier 2017

UNIPOP




Le Méliès fonde, le 30 janvier 2017 son Université Populaire du cinéma
en partenariat avec l'école de cinéma montreuilloise La Générale, l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le Mediaclub et la Cinétek, en s'inspirant des exemples de l'université populaire de Caen, mais surtout des "Unipop" du cinéma Jean Eustache de Pessac et de la Cinémathèque de Luxembourg.
Des cours de cinéma, ouverts à tous
Il s'agira, à Montreuil, vingt fois par semestre environ, de consacrer 3 heures à un cours de cinéma ouvert à tous, incluant la projection d'un long métrage, généralement de patrimoine.
Certains cours seront autonomes, d'autres s'étendront sur plusieurs séances, comme celui mis en place avec l'historien du cinéma et théoricien François Niney et La Générale, qui portera (analyse de séquences à l'appui) sur la question “Tournures de caméra et partage du regard”, qui couvrira 6 cours liés, de janvier à juin, le lundi soir de 18h (précises) à 21h, aux tarifs habituels de la salle (4 à 6 euros par place) :
Lundi 30 janvier, à 18h
Le Journal de David Holzman de Jim McBride, analysé par François Niney (La Femis, Paris III).
Lundi 20 février, à 18h
Notre pain quotidien de Nikolaus Geyrhalter, analysé par François Niney
Lundi 20 mars, à 18h
Vertigo d'Alfred Hitchcock, analysé par François Niney
Lundi 24 avril, à 18h
Rosetta des frères Dardenne, analysé par François Niney
Lundi 15 mai, à 18h
House by the River de Fritz Lang (sous réserve) analysé par François Niney
Lundi 12 juin, à 18h
Sans soleil de Chris Marker analysé par François Niney

Autres cours et intervenants

Vendredi 3 février, à 19h30 
Jour de fête de Jacques Tati (aux tarifs habituels), suivi à 21h15 de A l'américainelong métrage d'analyse de Jour de fête, réalisé par Stéphane Goudet (entrée libre).
Lundi 27 février, de 18h à 21h
Octobre d'Eisenstein, par l'historienne du cinéma de Paris 1, Ania Szczepanska, en partenariat avec la bibliothèque de Montreuil.
Samedi 4 mars, de 14h à 16h15
David Golder de Jean Duvivier, présenté par les réalisateurs Wes Anderson et Nicolas Saada. Séance spéciale du festival Toute la mémoire du monde, organisé par la Cinémathèque française.
Jeudi 16 mars, de 20h30 à 23h
Persona d'Ingmar Bergman, analysé par Mazarine Pingeot, professeur agrégée de philosophie à l’Université Paris 8, dans le cadre des Ecrans philosophiques organisés par la maison populaire et le collège international de philosophie.
Lundi 27 mars, de 18h à 21h
La Jungle plate de Johan van der Keuken, analysé par Corinne Bopp, déléguée générale des Rencontres du cinéma documentaire.
Lundi 17 avril , à 18h à 21h
Les Fiancées en folie de Buster Keaton, suivi d'un cours d'analyse filmique par Stéphane Goudet, directeur artistique du Méliès et historien du cinéma à l’Université Paris 1.